LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/
Bienvenue sur le forum Jclaudevoyance
http://www.voyanceenligne.org

La voyance n'est pas un jeu. Elle est une aide.
Approchez vous d'elle si vous en ressentez le besoin.

Jean-Claude

LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
WitchUnderMoon
ll
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 30/07/2005

MessageSujet: Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.   Dim 31 Juil - 1:17

Je vous présente dès lors "Morceaux Choisis"... un reccueil d'extraits du conte que je suis entrain d'écrire : Luckyvertisseur.

« Dans un monde peu connu, que vous visitez chacun et chacune toutes les nuits, vivent des êtres que nous rencontrons parfois sans en avoir le souvenir.
Ils croisent votre chemin, partagent un instant de votre vie, vous apportent de la chance ou réalisent un souhait…
Ils n’existent que pour les personnes qui croient en eux, car la porte de nos rêves se ferme à clé quand on ne croit plus. […] Parmi ces êtres magiques, il en est un qui est né de sa propre volonté ; du désir de donner une petite touche de bonheur et de guérir ces petits bobos auxquels personne ne prête attention.
Il ne toque qu’aux portes des âmes d’enfants. Il leur rend visite dans leurs rêves et parle avec eux de toutes ces choses qui ne semblent pas importantes et que l’on préfère oublier… de toutes ces petites choses qui rendent les enfants malheureux quand ils ne les oublient pas et qui les empêche juste d’être heureux quand ils les oublient.
Ce petit homme qui a voulu naître pour aider les autres eut comme cadeau un prénom pour porter chance et un violon aux notes envoûtantes.
On l’appelle Le Luckyvertisseur... »

Prologue



« Et c’est en fermant ses petits yeux cristallins qu’il entendit un son enchanteur. Une musique douce que jamais encore il n’avait entendue et dont il connaissait pourtant chaque note.
En ouvrant les yeux il eu la surprise de se trouver devant un feu de cheminée ; une pièce en bois aux lueurs chaudes.
Un petit homme se tenait dans un coin de la pièce et jouait cet air si envoûtant sur son violon.»

Chapitre 2 « Un petit bonhomme »



- « Vois-tu, si je laissais aux enfants le souvenir de ma présence certains pourraient vouloir me voir trop souvent, et ils seraient malheureux de ne pas me voir assez souvent ; ça serait mauvais pour eux. D’autres croiraient qu’ils n’arrivent pas à être heureux par eux-mêmes… On appelle ça la dépendance, et certaines dépendances sont mauvaises.
- Ça veut dire que tu peux me faire du mal ?
- Oui… comme tout le monde, mais ce n’est jamais volontairement. Même les personnes les mieux intentionnées du monde peuvent faire souffrir en voulant faire du bien aux gens. »

Chapitre 2 « Un petit bonhomme »



- « Et bien c’est un peu ça… Pour accepter d’être vraiment heureux il faut avoir vécu ses souffrances, les avoir comprises, et qu’elles aient servi à nous faire avancer. Les personnes qui ne peuvent pas faire ça ont beaucoup plus de mal à avancer ; soit ils avancent et choisissent d’oublier, soit ils avancent avec leur souffrances et là les pas sont très durs et lourds, comme si tu avais des poids accrochés aux chevilles.
- C’est pour ça que tu es là ? Pour que les gens marchent facilement ?
- Oui… si je t’aide à régler tes petits soucis d’enfant, tu pourras grandir le cœur léger et tu n’auras aucune raison d’essayer d’oublier des moments de ton enfance. »

Chapitre 2 « Un petit bonhomme »



« […] Et c’est devant une porte rose ornée de frises perlées et voilée d’un fin brouillard blanc qu’il stoppa sa course.
"Les rêves d’une rêveuse, à n’en pas douter… " […] C’est une jeune fille d’une dizaine d’année qui lui ouvrit la porte ; petite princesse emmurée dans sa tour d’étoiles.
- Tu es un peu petit pour être un prince charmant ! dit-elle en souriant. »

Chapitre 3 « La Souffleuse d’étoiles »



« En entrant dans le rêve de la petite princesse, il eut l’impression d’être entraîné dans un monde imaginaire qu’il ne connaissait pas et dont il n’avait jamais entendu parler. Tout était spécial, différent et insaisissable. […] Pour la première fois, Le petit homme sentait qu’il était là plus pour découvrir que pour aider. Il avait cette impression assez désagréable d’ignorer une chose capitale qu’il ne comprendrait que plus tard. Et surtout il avait l’impression que cette chose si importante était ignorée par la petite princesse elle-même, et que seules les étoiles qui avaient choisi d’éclairer son monde connaissaient cette vérité. »

Chapitre 3 « La Souffleuse d’étoiles »



- « Comment fais-tu pour savoir ce que je pense ? demanda t’il.
- Je ne sais pas ce que tu penses… ça n’a rien de magique, je fais juste très attention à tout ce qui m’entoure… je t’ai vu regarder le collier, alors je pensais bien que tu voudrais savoir ce que c’était.
- Tu crois vraiment que tu ne fais rien de magique ?
- Oui bien sûr… je ne suis pas magique pour de vrai. »

Chapitre 3 « La Souffleuse d’étoiles »



« A ces mots, Lucky avait compris. Il se rappelait une prophétie dont on parle dans le monde des rêves. Il y en avait beaucoup, mais celle-ci parlait d’une princesse fée qui devait venir du monde réel. "…La princesse s’endormira en ayant choisi de ne plus se réveiller. Son guide la mènera vers son destin et une douce mélodie accompagnera dès lors la Souffleuse d’Etoiles…" Le Luckyvertisseur avait lu souvent cette prophétie et la connaissait parfaitement… il s’en était toujours senti proche et devinait cette nuit pourquoi. »

Chapitre 3 « La Souffleuse d’étoiles »



« Le temps des arbres ne passe pas à la même vitesse que celui des humains. Tout comme le temps des pierres ne passe pas de la même façon que celui des arbres ; les pierres sont presque immortelles et les arbres les admirent beaucoup pour ça. »

Chapitre 4 « Une nuit particulière »



« il sentait bien qu’il avait un autre destin, et il venait de le découvrir. Ce serait lui alors… il sera le guide de la Souffleuse d’Etoiles. […] elle serait le lien entre le monde des rêves dans lequel il vit et celui des humains. »

Chapitre 4 « Une nuit particulière »



« Lucky s’endormit perché sur une des branches de ce bon vieil ami le Vénérable. Il pensait encore à tout ce qui lui sera enfin possible un jour, il en était sûr maintenant… il ne serait plus seul. »

Chapitre 4 « Une nuit particulière »



« ...elle se retourna vers le gros nuage et lui parla en gestes et expressions assez énigmatiques, mais aussi très drôle. Lucky devait s’empêcher de rire en voyant les joues de la petite fille se gonfler et se dégonfler comme celles d’un gros poisson. »

Chapitre 5 « Voyage dans les nuages »



- « Et bien pour une fois tu t’es trompé… moi je vais très bien !
- Si tu le dis… mais alors pourquoi as-tu inventé ce monde ?
- La petite fille se senti insultée :
- Inventé ?!? Je ne l’ai pas in-ven-té ! J’ai été invitée par les nuages. C’est eux qui m’ont demandé de venir ! Et tu sais pourquoi ? Et bien parce qu’il m’aiment bien ! »

Chapitre 5 « Voyage dans les nuages »



« Elle se mit à pleurer de plus belle et essayait de parler. Cela prit du temps jusqu’à ce qu’enfin les paroles de la fillette soient audibles :
- Je, je l’ai inventé…
- Ne t’inquiète pas, tu peux te confier…
A ces mots Lucus revint et trouva sa protégée en pleurs. La vue de son ami de toujours redonna confiance à Lodilia et elle cria alors au Luckyvertisseur :
- Je l’ai inventé parce que les nuages au moins ne font pas de leçon de morale aux gens qu’ils ne connaissent pas ! »

Chapitre 5 « Voyage dans les nuages »



« Le moment que venait de passer Lucky lui était encore très difficile. […] Il n’était pas préparé à ce que Lodilia réagisse aussi violemment. Elle vit ses rêves dans un monde si aérien, si léger… rien ne laissait présager qu’elle avait tant de colère en elle.
Il avait beau y repenser, il ne savait pas quoi faire. Il décida donc d’aller demander conseil… et il n’y avait qu’une personne qui pouvait lui en donner.»

Chapitre 6 « La porte de bois »



« Cette porte ci était toute de bois, simple et très détaillée à la fois, d’une couleur inimaginable et sans aucun doute unique. […] Chaque motif semblait répondre à un millier d’ordres qui lui étaient donnés successivement, et aucun trait ne ressemblait à un autre. »

Chapitre 6 « La porte de bois »



- « Pour vous tout est toujours plein de vide…
- Non mon jeune enfant, mais tout peut encore se remplir… ce n’est pas la même chose. »

Chapitre 6 « La porte de bois »



Voila un maigre aperçu de l’œuvre de ma vie… Il y a de moi dans chacun des mots qui composent ce conte… non encore achevé.

:dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
http://loyn.free.fr/Accueil.htm
Faberius
Invité



MessageSujet: Re: Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.   Mar 9 Aoû - 15:03

Je ne peu que dire une chose!!



C'est merveilleux!!

j'ai adore les morceaux que je viens de lire!



fabrice
Revenir en haut Aller en bas
Nadège
lll
avatar

Nombre de messages : 1008
Date d'inscription : 17/12/2004

MessageSujet: Re: Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.   Mer 24 Aoû - 19:13

:sunny: :sunny: :sunny: bravo :sunny: :sunny: :sunny:

_________________
Aimer vivre.
Vivre et aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morceaux choisis.... extrait du conte Luckyvertisseur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos idées de fiches de lecture "pas classiques"
» Le Mariage du Ciel et de l'Enfer (William Blake)
» Congrés de l' ARSEP: morceaux choisis...
» Je recherche un extrait du conte L'éléphant, de Marcel aymé
» Pour le retour en grâce des morceaux choisis à l'école, et après !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/ :: UN PETIT ENDROIT :: Les mots sont magiques, alors remplissez cet endroit d'instants magiques-
Sauter vers: