LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/
Bienvenue sur le forum Jclaudevoyance
http://www.voyanceenligne.org

La voyance n'est pas un jeu. Elle est une aide.
Approchez vous d'elle si vous en ressentez le besoin.

Jean-Claude

LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/


 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 pour moi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Ven 13 Oct - 17:55

ah... bizarre
chez moi l'affect c'est la sphère des émotions grosso merdo et l'intellect ben c'est l'intellect...
les hormones en tout genre c'est plutôt l'aspect animal de la chose, plutôt régi par l'archéocortex
enfin on s'en fout hein lol

qu'est ce qui mérite débat dans ce cas ??

pour ma part je trouve intéressant de connaître les tenants et les aboutissants d'une expérience quelle qu'elle soit... le débat est une réflexion, pas que collective. il suffit de transférer sur un plan plus personnel, pour une prise de recul par exemple etc etc
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:09

Bizarre bizzare, vous avez dit bizarre???

Comme moi je ne savais pas *, j'ai été cherché des infos sur le net.. J'en fait donc profiter tout le monde:
Citation :
1- Phylogenèse

Archéocortex (tronc cérébral) :
cerveau primitif, fonctions vitales essentielles (respiration, métabolisme, réflexes)

Paléocortex : cerveau émotionnel (apparition avant le rationel)

- dvpt du centre olfactif au système limbique (2 couches)
- premières émotions liées à l'odorat

1ère étape :
1. réception des informations olfactives
2. traitement de ces informations
2ème étape :
développement du système limbique autour
notion de mémorisation et d'apprentissage
recoupement des informations antérieures

Néocortex : cerveau rationnel, siège de la pensée

- accès aux symboles, à l'
- élaboration de stratégies
- nuances affectives : apparition du lien d'attachement*
- argmentation du nombre de neurones et de synapses
- sentiments sur nos propres sentiments et sur ceux d'autrui

Rq : si émotion trop forte, gestion de la situation par le paléocortex

http://krystale.palace.free.fr/html/Psychologie/psychobio_emotions.html

La prise de recul, se remettre en question tout ça tout ça quoi...
Quant au débat, je trouvais plus marrant de débattre sur les blattes que sur ça...

:dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:11

c'est bien faut s'instruire oui :)
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:18

vi vi vi... C'est pour ça que je l'ai mis... :dwarf:

Concours du mot le plus compliqué???

Minution?
Homme.... ? :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:28

sonder.

mais je suis hors concours lol
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:30

que tu crois lol :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Sam 14 Oct - 16:32

oh mais j'en suis sure
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 0:20

tu te compares a un mot?? lol :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 0:23

non je dis juste que je ne suis pas dans un concours quelconque
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 0:37

pourquoi pas?
le kabel trophee ? lol (je rigole bien sur!) :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 0:42

nan sans façon lol
Revenir en haut Aller en bas
claire_n
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 0:57

pfff déçue :dwarf:
Revenir en haut Aller en bas
lekabel
Invité



MessageSujet: Re: pour moi   Dim 15 Oct - 1:41

oh mais faut pas...
Revenir en haut Aller en bas
flo
lll


Nombre de messages : 75
Localisation : c'est quoi la question, j'étais pas là
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: pour moi   Jeu 25 Jan - 2:05

un jour, j'étais face à une personne, les yeux pleins de larmes. et cette personne me voyait forte, peu importait que les larmes coulaient à flot. et plus elle me voyait forte et plus je pleurais pour revendiquer ma fragilité. et là, je sombrais dans une espèce de perte d'identité émotionnelle tant le jugement de cette personne me touchait. à vrai dire, je n'aime pas qu'on me voit forte. bien que j'arrive à trouver une source d'énergie, ultime, en cas de grande crise, mon coeur demeure la proie des regards.
le fait est que j'ai grandi seule, ou presque. j'ai construit ma vie par dessus des ruines et je ne pourrais dire tout ce que j'ai vécu car je ne vis pas dans la plainte. et chaque fois que j'ai parlé de ma vie, on s'est servi de mes faiblesses comme des armes contre moi. pour chaque récit, une arme s'est crée. une simple invocation de mon passé pour expliquer un problème, une attitude.
c'est quoi se construire seul. c'est avancer en espérant à chaque minute qu'on ne vous détruira pas. on est là, le coeur fragile, en espérant chaque instant qu'on ne vous jugera pas. intrinsèquement, c'est cet espoir qui règne car en surface, on fait semblant. et à force, on fini par y croire, ou l'objet de la simulation devient réel. on s'emplit le coeur de compromis avec nous-mêmes, en se faisant la promesse que rien ne pourra nous faire tomber. se construire seul est un défi à relever avec beaucoup de précautions pour ne pas dévier. c'est éviter les coups. car les coups blessent, voire tuent. évidemment ils ne tuent pas physiquement. et bien que parfois, dans un élan de désespoir la pensée de quitter ce monde survient, c'est surtout l'âme qui meurt lorsqu'on nous touche, à petit feu. c'est alors qu'on se recrée l'espoir, pour ne pas mourir, d'aucune façon.

lorsqu'on évolue dans le monde, cette mascarade indigeste, que l'on s'est échiné à conserver des valeurs alors que tout pousse vers la colère, voire vers la haine, la vie devient un combat. surtout mental. je ne connais pas une seule vie sans combat, sauf peut être dans le cas de ceux qui ont abdiqué sous l'oppression de la difficulté, de l'incapacité d'agir, d'analyser la frustration etc. se construire seul équivaut parfois à lutter contre des précepts de base qu'on nous aurait inculqué. et parfois on sombre dans cette semi déchéance parce que la vie est merdique au fond.
je dis "on". car le "je" marquerait trop mon égocentrisme. loin de me caractériser ceci dit. tandis que j'avance dans l'obscurité, mon esprit se heurte à une vérité/lumière, loin de m'accabler. elle m'illumine. des personnes jalonnent notre existence, de près ou de loin. et cette terre qui nous accueille nous a donné vie, un jour. et chaque individu qui se nourrit de cette terre a un rôle à jouer. car chaque individu représente un maillon de ce formidable écosystème, de cette nature douce et exentrique, parfaite et complexe. certains se terrent dans leur bulle, bien décidés à ne plus voir la réalité, la vie et tout ce qu'elle comporte, des problèmes et des bienfaits. l'esprit martelé, etouffé par leur existence se fâche avec la vie et ne voient plus que de la tristesse. enfermés dans cette bulle, si un évènement venait à les toucher, ils se repliraient sur eux-mêmes, prostrés, déçus que la vie ne soit pas un long fleuve tranquille. bercés par quelque illusion, une utopie presque malsaine, ils ne doivent leur existence qu'à un instinct de survie bien mince et protégé par ces mêmes illusions, bien ancrées.

comme il est difficile de vivre et de s'accorder avec soi. parfois je me cache, moi aussi bercée par mes illusions, parfois je brise cette utopie, n'en gardant pas moins les prémisses, un espoir nécessaire à la vie qui se consume. je me dis toujours qu'il y a deux attitudes face à cette vie éphémère. la vivre dans le noir, protégé en permanence, confiné dans un bocal que rien ne touche, ou la vivre pleinement sans peur. mais à vrai dire, je crois qu'il faut concilier les deux. car la souffrance génère la peur. et lorsqu'on veut vivre hors du bocal, il faut vivre avec cette peur. il me semble que c'est le mieux, d'y faire face. la refouler ne ferait qu'accentuer une tendance à la destruction. mais l'accepter en se cachant, c'est s'assurer une destruction massive. peut-on vivre caché dans un bocal, dans une vie a priori calme et sereine en apparence lorsqu'on sait que rien ne l'est en réalité. reste-t-on humain dans ces cas là, sans risquer de s'abreuver à la source de la névrose obsessionnelle ? on tourne en rond dans un bocal, tout se répète dans notre esprit, rien n'évolue, rien ne bouge. et on arrive même à croire que le monde s'est arrêté de tourner tellement nous le repoussons.

la difficulté d'avancer dans ce monde, c'est se dire que tout est factice, mais que l'on a vécu ainsi toute sa vie. la conscience que le monde bouge, que l'être humain connaît la joie, la souffrance, que rien n'est réel mais que tout est palpable est déconcertante. moi-même je vacille, d'une croyance à l'autre. du coeur à l'esprit, de l'esprit au monde, du monde à l'individu et de l'individu au coeur. d'ailleurs si je restai coincée entre mon coeur et mon esprit, je crois que seuls mes souvenirs perdureraient. fugaces, intolérables, parfois heureux, des souvenirs qui tuent l'âme ou l'aide à tenir. quoique le bonheur tient dans un bocal. on le crée, on le nourrit, on lui invente des acteurs inspirés de ceux qu'on a fait entrer dans ce bocal. on renie le monde extérieur, on le démonte, pierre par pierre sans jamais le reconstruire. autant mourir c'est certain.
j'ai longtemps laissé le bonheur dans un bocal, mais sans moi, sans mon esprit, sans mon essence. et je suis restée là à le contempler des heures durant, sans le saisir. rien n'est plus terrible de saisir ce bonheur lorsque peu après on vous demande de le remettre dans ce bocal sordide.
a-t-on réellement un potentiel à être aimé lorsqu'on est balancé là dans ce monde avec pour objectif de se délivrer de ses peurs, si toutefois nous en avons réellement conscience et que nous avons décidé de nous en libérer. car un être pourvu de peurs à bannir se cherche, s'explore, se dévoile peu, par peur évidemment, se livre parfois sans complexe et lutte pour modifier chacun de ses comportements néfastes, lutte pour combler les lacunes. car c'est "l'apanage" de tout être qui avance seul, ou presque, les lacunes. a-t-on un potentiel à être aimé avec des lacunes aussi grandes que le lac du conémara. les gens avec des lacunes sont reconnus... de loin. ils constituent un tel fardeau, une telle énigme que la difficulté en devient disgrâcieuse voire révoltante. moi même ça me révolte.
on se construit seul quand un jour on nous a dit "démerdes toi. prends tes responsabilités ainsi que les miennes pendant que tu y es". tant qu'à faire. personne ne peut combler ces lacunes. on doit le faire seul quitte à affronter des montagnes russes à quelques occasions. et aux yeux des autres, on devient lacune. lacune de la société. tu te montres forte alors tu es forte. tu es si complexe que je vais m'en tenir à ce que je vois de toi. et tu resteras lacune sauf si tu as la chance d'observer les tiens et de voir ce qui cloche.
mais dans cette lacune, la construction n'est jamais totalement bancale. de véritables valeurs enveloppent notre esprit craintif et abîmé et nous réconcilient avec la vie elle même. et si parfois on suffoque au point de penser à la mort, le combat a généré cette curiosité qui nous amène à vouloir voir ce que la méchante vie nous réserve.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.depressionauquotidien.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: pour moi   

Revenir en haut Aller en bas
 
pour moi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» Prière pour se libérer des liens mauvais !
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison
» couche d'apprêt pour l'huile?
» quelle pierre pour la chambre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE SITE VOYANCE...http://www.voyanceenligne.org/ :: UN PETIT ENDROIT :: Juste pour vous-
Sauter vers: